vendredi 6 juillet 2018

C&C - Les cigales en Provence

Pourquoi les cigales sont un des emblèmes de la Provence?


Les cigales comme la lavande, les oliviers, le Mistral, les champs d'amandiers, les "cabanons" sont aussi dans l'imaginaire collectif des emblèmes de La Provence. Et aussi: un été sans cigales, c'est impossible ça n'existe pas !!!!? L'image de la cigale a été popularisée par le céramiste Louis SICARD. En 1895 il réalise la première cigale en faïence signée de la célèbre phrase de Frédéric Mistral : "Lou souleou mi fa canta". En français: "Le soleil me fait chanter". 


Il existe une légende de Provence sur les cigales



Cette légende se déroule donc en Provence, un été durant lequel les Anges sont venus passer leurs vacances estivales un verre de pastaga (pastis) à la main sous les platanes, regardant les parties de pétanque (jeu de boules) endiablées sur la place du village. Lors de leur atterrissage en terre provençale, quelle ne fut pas leur surprise de ne pas trouver âme qui vive! Le soleil de plomb qui s’abattait sur la région n’arrangeait rien aux affaires de nos Anges qui ne trouvaient pas un troquet ouvert pour se désaltérer. En chemin, ils s’aperçurent que les champs étaient en friche, que les potagers étaient à l’abandon…
Fort inquiet de cette situation, attristés de voir cette si magnifique région vidée de ses habitants, et laissée à l’abandon, ils décidèrent d’aller frapper à la maison de Dieu pour y trouver des réponses à leurs interrogations. Là encore, quelle ne fut pas leur étonnement de trouver le curé non pas en train de prier, mais allongé sous son boutis, en plein pénéquet ! (sieste) L’homme de foi apporta alors une réponse claire et limpide aux Anges: à cause de la chaleur accablante et du soleil torride qui s’abat sur la région durant l’été, les provençaux se préservent paisiblement à l’ombre des oliviers et des figuiers. Surpris, les Anges demandèrent alors à quel moment de la journée les provençaux se mettaient au travail, ce à quoi l’homme de Dieu répondit : « A la fraîche tôt le matin », et « à la rosée » tard le soir.

Mécontents, les anges s’en retournèrent au paradis pour raconter à Dieu leur mésaventure. Ce dernier, furieux, décida de punir les provençaux, en leur envoyant une nouvelle espèce d’insectes pour les empêcher de faire la sieste en pleine journée ! Cette nouvelle variété d’insectes «tambourinaïre » (joueur de tambourin) aurait pour mission de se planquer (cacher) dans les pins et d’exécuter une musique stridente, rendant impossible toute initiative de sieste provençale en pleine journée. Les cigales venaient de naître !

Finalement, cette tentative resta vaine, les autochtones s’habituèrent bien vite aux insectes et firent même des cigales un des symboles de notre Provence !


###########

Je remercie énormément à ma chère amie Mireille Rinaudo, qui m'apprend toutes les histoires formidables du midi de la France, de la Provence, pendant mon séjour chez elle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Desde já agradeço a todos que deixaram e que venham a deixar aqui seu comentário. Caso não tenha interesse pelo FLE, não deixe mensagens de SPAM,
Merci à tous,
Niuza